Une réunion importante du Conseil communal de Grez-Doiceau s’est tenue ce mardi 27 août.

Ecolo se réjouit de plusieurs décisions qui ont été prises. Elles résultent d’un gros travail qui a nécessité plusieurs mois d’intenses réflexions :

  • l’adoption du PST (Programme Stratégique Transversal), un document de plus de 200 pages couvrant plus de 150 actions et projets, élaboré par l’ensemble du Collège et de l’administration et présenté par notre échevin des Finances. Il s’agit d’un cadre évolutif qui devra baliser la politique communale pendant cette législature. L’opposition a salué ce travail important et contribué positivement à sa finalisation par ses commentaires ;
  • l’adoption de la DPL (Déclaration de Politique du Logement), élaborée et présentée par notre échevin du Logement. Son objectif est ambitieux : doubler l’offre de logements publics au cours de la législature, mais aussi relever les défis liés aux enjeux du vieillissement et permettre aux jeunes et jeunes ménages de rester sur la commune ;
  • la reprise du projet de révision du plan de secteur en vue de la préservation de la zone de 20 ha du Bouly, dont 12 ha constituent une zone Natura 2000. Le projet consiste à convertir la zone bleue (équipement communautaire et d’utilité publique) en une zone verte (naturelle) et/ou agricole d’intérêt paysager afin de préserver le caractère naturel de la zone et de maintenir un réseau écologique ;
  • le soutien à cinq projets portés par des associations locales actives dans le domaine de la transition, pour un total de 5000 EUR, et labélisés par le programme régional « Ma commune en transition » ;
  • l’adoption d’un plan de travaux d’infrastructure de plus de 650 000 EUR financé par un fonds d’investissement à destination des communes. Ce PIC (Plan d’Investissement Communal) inclura des travaux de réfection et d’aménagement de mobilité douce dans les rues de la Cortaie (2020), de Bossut (2020), de Tirlemont (2021) et de Hamme-Mille (2021), ainsi que des travaux de réfection de toiture du dépôt communal, incluant l’isolation, la pose de panneaux photovoltaïques et celle d’une borne de rechargement des futurs véhicules électriques de la commune.

La commune poursuivra, sous l’impulsion de notre échevin, l’étude des bâtiments en vue de leur efficacité énergétique et de la réduction de leur empreinte écologique, mais sans adhérer au projet RenoWatt. En effet, sur base de l’analyse de différents bâtiments communaux, seul le Coullemont pourrait en bénéficier, mais la structure du bâtiment rendrait difficilement justifiables les investissements importants qui seraient nécessaires à son optimisation énergétique.

Par ailleurs, Ecolo remercie ses partenaires de majorité ainsi que l’administration pour le travail d’équipe qui a permis ces avancées. Il remercie également la minorité, qu’il considère également comme un partenaire, pour le débat constructif qui a pu être mené sur différents points grâce à son analyse critique.

Il reste des points de divergence entre majorité et minorité, et des différences d’approche ou d’appréciation sur plusieurs points, qui ont notamment été exprimées à l’occasion de points amenés par la minorité concernant la lutte contre l’abandon des mégots de cigarettes ou le règlement contre l’usage des plastiques à usage unique.

L’approche du Collège est de préférer au saupoudrage de mesures ponctuelles, l’élaboration d’un plan d’action global et le travail de sensibilisation nécessaire à un changement des habitudes à tous les niveaux, avant de mettre en place des mesures répressives. Cela se traduira par la mise en place de la table ronde zéro déchet, qui se réunira le 17 septembre (20 heures, École communale de Grez) sous la coupole de la CLDR (Commission Locale du Développement Rural), et sera ouverte à tous les citoyens et acteurs de la vie politique grézienne. Le plan d’action qui sera élaboré par cette table ronde lors de ses prochaines réunions, avec l’aide d’une animation externe professionnelle, sera présenté et débattu au Conseil communal.

Sans attendre le résultat de ce travail, la majorité a déjà pris des mesures, principalement la mise en place d’un ecoteam au sein de l‘administration, et l’appui à l’abandon de gobelets jetables en plastique aux Grez des Apéros et à la Fête de la Musique.

Ecolo tiendra son cap et sa détermination au service de tous les citoyens et de leur environnement.

 

Share This