Ce lundi 5 novembre se tenait le premier Conseil communal depuis les élections, également le dernier dans sa composition sortante et donc le moment pour exprimer les remerciements de rigueur à l’ensemble des Conseillers sortants pour leur implication sur ces six dernières années. Pour notre groupe, ce sont ainsi les conseillers Louis Wyckmans et Dimitri Dewilde qui tirent ici leur révérence, ils resteront néanmoins actifs au sein de la locale.

Un point de motion ajouté in extremis à l’ordre du jour de ce conseil par le groupe Avec Vous concernait un dossier épineux qui a déjà fait couler beaucoup d’encre, et c’est loin d’être fini : le Contournement Nord de Wavre. En résumé, la motion présentée par M. Alain Clabots, chef de file du groupe Avec Vous, demandait que la commune aille en recours dans l’éventualité d’une décision accordant la réalisation du projet routier, étant attendu que le fonctionnaire délégué doit remettre son avis incessamment sous peu.

Notre groupe s’est exprimé avant le vote par la voix de notre tête de liste élue pour siéger dans le prochain conseil, Mme. Marie Smets.

Voici au complet son intervention :


Tout d’abord, je réinsiste sur notre position concernant le projet de contournement Nord de Wavre : nous ne sommes vraiment « pas content » de la décision favorable qui a été remise pour ce projet et restons fermement opposés à la réalisation de ce contournement routier.

La majorité actuelle n’a pas eu la volonté de remettre une décision défavorable explicite tenant compte des nombreuses remarques et objections des citoyens remises lors de l’enquête publique. Cette décision aurait été plus judicieuse.

Il faut arrêter de croire que ce projet, vieux de plus de 40 ans, va améliorer la mobilité à Grez et à Wavre.

Tant qu’il n’y aura pas de changement fondamental de mentalité pour oublier la politique du ‘Tout à la voiture’ et sortir de la vision actuelle strictement économique au niveau de la Région wallonne, nous ne trouverons jamais la meilleure solution pour régler les problèmes de mobilité.

Ce projet de contournement routier est totalement inutile, dénué de bon sens, purement économique, dévastateur et destructeur de l’environnement et de la société.

J’en viens à présent au point proposé qui demande donc aux membres du conseil communal actuel de se positionner et d’imposer aux membres du conseil communal futur d’aller en recours contre une décision éventuelle qui n’existe pas encore.

La liste des considérants me parait très peu étoffée et inadéquate à l’heure actuelle.

Nous souhaitons évidemment qu’il y ait un changement de vision. Toutefois, la précipitation et le manque d’éléments concrets faute de décision ne me semble pas suffisant pour imposer actuellement d’enclencher une procédure lourde et coûteuse. La motion proposée est selon nous prématurée. Il aurait mieux valu de ne pas faire revenir sur la table du conseil un projet régional que l’on espérait faire repartir dans les méandres profonds de l’administration régionale.

Il n’y a aucune précision sur les délais et les modalités exactes de la procédure de recours et de quand nous aurons exactement une décision sur ce projet.

Un retrait du point et une meilleure préparation du dossier me semblent plus appropriés.

J’aurais préféré une motion qui invite à aller insister au niveau de la Région wallonne et du ministre de la mobilité pour demander le retrait de leur projet« de cette route pour l’emploi » et de mettre en priorité la réalisation de projets plus utiles et prioritaires pour améliorer la mobilité comme notamment l’éternel réaménagement de la chaussée de Wavre-Louvain et des trottoirs et pistes cyclables dignes de ce nom pour la sécurité des usagers.

Parce que nous sommes et resterons en phase avec nos valeurs et en dépit de la précipitation à présenter ce point nous voterons néanmoins “pour” (la motion proposée).


Dont acte ! Toutefois, la motion a été rejetée en vertu de quelques absences à 10 voix “contre” de la majorité (Alliance Communale/Equipe) et 9 voix “pour” de la minorité (Avec Vous/ECOLO et M. Pascal Goergen en tant que conseiller indépendant).

Comme les négociations relatives à la formation de la future coalition sont encore en cours, nous ne divulguerons pas pour l’instant les propositions concrètes sur la gestion de ce dossier tant que celles-ci n’auront pas été entièrement avalisées.

Quelques échos de presse

Grez-Doiceau: dernier conseil communal au parfum post-électoral (RTBF Régions, 6/11/2018)

Contournement nord de Wavre : la subtilité de Clabots (DH, 5/11/2018)

Share This